09-09-2011
ISBN :
978-2-7644-1341-8
216 pages - 14,99 $

Aussi disponible en format papier :

ISBN :
978-2-7644-0577-2

Faites connaitre ce titre
à vos amis

Fidel, d'Iberville et les autres



Télécharger le livre numérique




Sommaire

Formidable chassé-croisé entre le Québec et Cuba, Fidel, d'Iberville et les autres est une pure fantaisie littéraire qui emprunte
les voies de l'humour, du suspense et de la dérision pour tisser des liens entre un héros de la Nouvelle-France mort à Cuba et Fidel Castro ! Dans cet exercice de haute voltige, où le réalisme magique est au mieux, Bernard Andrès vous propose ni plus ni moins qu'une chasse-galerie menée tambour battant, qui vous projettera jusqu'à la dernière page, c'est-à-dire jusqu'au dernier piège...


À cheval sur deux pays et deux époques, ce roman galope allègrement. Il nous entraîne de La Havane à la Côte-Nord du Québec, sur les traces d'un certain d'Iberville et, surtout, d'un incertain Fidel. Comment savoir lequel est lequel, du personnage historique et du mort-vivant? Trois cents ans après la mort de Pierre Le Moyne d'Iberville dans la péninsule, Cuba fête les 80 ans du Lider Maximo. Dans le flux d'information et de désinformation qui déferle sur La Havane, un agent secret canadien tente de tirer l'affaire au clair. Peine perdue. Le voilà piégé dans une incroyable affaire d'enlèvements, de clones et de sosies démultipliés, sur fond de crise politique et de guerre contre le terrorisme. José Marti, le Che, la CIA, les dissidents et le FLQ montrent le bout du nez. Qui tire les ficelles? Et voilà que s'en mêlent et s'emmêlent tous les héros de la Revolución, dans une farandole échevelée...

Extrait

À cet instant précis, brouhaha dans le hall. De nouveaux venus en chemises bariolées. On se précipite aux nouvelles. « Ils » ont fermé les grands hôtels près du Capitole et dans le Vedado! Les clients sont dispersés et relogés dans de petits établissements aux quatre coins de la ville. Ceux-là viennent de l'Hôtel Inglaterra. Vidé, le palace néo-classico-arabo-andalou. Trop de monde à contrôler en un seul endroit ? Des velléités de mutinerie chez les bronzés en vacances ? À moins que... Les bruits les plus fous sont colportés. Pourquoi disséminerait-on les touristes sur l'ensemble de la ville, sinon pour les utiliser comme bouclier humain ?


Du même auteur

Bernard Andrès
Bernard Andrès
Bernard Andrès
Bernard Andrès vit au Québec depuis 1973. Professeur de lettres, écrivain et conférencier, il a publié plusieurs articles, essais et éditions de textes littéraires. On lui doit notamment Profils du personnage chez Claude Simon (Paris, Minuit, 1992), Écrire le Québec (Montréal, XYZ, 2001), Les Mémoires de... >>

Critiques

« Un roman fantaisiste qui entremêle habilement les lieux et les époques. »
Paul Jacques, Le Clap