03-03-2004
ISBN :
978-2-7644-0334-1
(2-7644-0334-8)
144 pages - 10,95 $



Aussi disponible en format numérique :

PDF :
978-2-7644-1538-2
29-11-2011
6,99 $

Faites connaitre ce titre
à vos amis

Le Grand Vertige

Martine Latulippe

Illustrations(s) de May Rousseau


Sommaire

Dans ce roman de Martine Latulippe, il y a d’abord du suspense. De la tension. Mais au delà du suspense, il y a aussi les grandes émotions qu’Éloi, quinze ans, doit vivre. Est-ce que l’amour est bien comme il l’avait imaginé? Et l’amitié? Jusqu’où est-il prêt à aller pour être accepté? Pour être comme les autres? Confronté à des tonnes de questions et de doutes, Éloi est mêlé comme il ne l’a jamais été. Et parions que chaque adolescent se reconnaîtra un peu dans ses questionnements et ses hésitations…



Il a les poignets attachés aux rails, les yeux bandés, la bouche bâillonnée… et le train arrive dans moins de dix minutes! Comment Éloi a-t-il pu se retrouver dans une situation pareille? Lui qui a toujours eu une vie calme, tranquille. Mais ça, c’était avant de connaître Cassandre. La superbe et troublante Cassandre qui, avec son groupe d’amis, entraînera Éloi dans toutes sortes d’aventures, lui montrera qu’il existe aussi, au lieu du petit chemin tranquille, un fil de fer. Selon Cassandre, la vie est trop courte pour se contenter de petites émotions. Il faut prendre des risques, frémir, vivre de grands frissons. Éloi succombe au charme de Cassandre, mais a-t-il vraiment envie de marcher sur ce fil de fer? Et s’il avait le vertige?


Extrait

J’entends les cloches sonner à ma droite. Depuis que j’ai sept ou huit ans, je me réfugie chaque soir sur le pont où je suis présentement, alors je sais parfaitement ce que ça veut dire. Le centre-ville est situé à quelques kilomètres de ce pont. Quand le train arrive au centre-ville, une barrière s’abaisse au croisement pour empêcher les voitures de passer et une cloche se met à sonner. Si on est très attentif, en posant sa main sur le rail, on sent une petite vibration. Le message est clair : le train approche. S’il est déjà au cœur de la ville, il sera ici dans une dizaine de minutes. Pas plus. Je suis complètement coincé; on m’a bâillonné et, avec ce bandeau sur la bouche, je ne peux même pas appeler à l’aide. Le pont sur lequel passe la voie ferrée est très étroit et traverse la rivière. De chaque côté des rails, quelques centimètres à peine, puis le vide. Je suis à genoux sur les quelques centimètres en question. Si je m’agite, mon corps se retrouvera suspendu dans le vide, les mains attachées aux rails. J’ai soudain une folle envie d’abandonner, d’arrêter de faire des efforts.

Je n’arrive pas à y croire. J’ai envie de hurler de rage. Tout ça à cause d’elle.

De la même auteure

Martine Latulippe
Martine Latulippe
Martine Latulippe

Depuis 1999, Martine Latulippe a écrit pas moins de trente romans, dont la populaire série Julie, portant sur les légendes québécoises. Récipiendaire de nombreux prix littéraires, elle est aussi nominée au Prix jeunesse des libraires en 2013 pour Le cri, et elle a de nombreux titres dans le

... >>

Critiques

« Martine Latulippe signe ici un roman tout en émotion. Les personnages sont intenses, forts et crédibles. L’auteure arrive à rendre avec vraisemblance les sentiments vécus par Éloi grâce d’abord au ton juste, jamais trop sentimental, jamais trop brusque non plus, un ton qui donne une personnalité authentique au protagoniste. On s’attache à lui, on admire sa profondeur et la richesse de ses actions. (…) Ce ton est donné par une écriture enlevante et un rythme soutenu qui contribuent à tenir le lecteur en haleine. »
Marie Fradette, Lurelu

... >>